Acte inadmissible

Le véhicule personnel de Monsieur Alain Chevalier, opposant notoire au projet de réunification et Conseiller Municipal d’opposition à la mairie de Champigny sur Marne, vient d’être taguée la nuit dernière avec l’apposition à la bombe de peinture de la mention « ridicule ».

C’est le terme qu’il avait choisi dans son interview au journal « Le Parisien » pour afficher nettement son opposition à notre projet,  qui avait circulé dans tout le quartier et qui avait même été utilisé lors d’une séance du Conseil Municipal de décembre dernier.

L’association « Réunissons Polangis », qui est sur le point d’aboutir dans sa démarche légale de réunification du quartier de Polangis, ne peut que condamner une telle pratique. Elle n’a aucun rapport avec ce qu’elle a lancé depuis plus de 4 ans. Chacun a le droit d’avoir une opinion, même si elle n’est pas partagée par les autres.

Cet acte, que la victime attribue naturellement à notre association, ne peut que nous nuire et nous déconsidérer. Rien ne permet de désigner un ou des adhérents de notre association, déçus par les positions affichées de la victime, comme auteurs de ce méfait.

Nous encourageons les adhérents à rester unis et à ne pas prendre des chemins qui nous ne permettent d’aboutir.

En tous cas, depuis le résultat de l’enquête publique, notre quartier a enfin repris espoir et retrouve sa sérénité et sa joie de vivre.

Laisser un commentaire