Edition spéciale élections du 27 Mai Lettre n° 2

« Il ne savaient pas que c’étaient impossible, c’est pour cela qu’ils l’ont fait et finalement réussi » (Winston Churchill)

Ce pourrait être notre devise, car peu de personnes, il y a 6 ans, pensaient que nous irions si loin. Depuis, ils nous ont rejoint. Les obstacles ont été nombreux, mais nous les avons tous surmontés. Bien entendu, nous sommes confiants dans le résultat de la prochaine élection du 27 Mai.

Mais depuis quelques temps, un nouveau tournant se dessine, que nous ne comprenons pas forcément. Notre démarche citoyenne est invitée à se rendre sur le champ de bataille politique pour laquelle elle n’est statutairement pas destiné et qui ne fait pas partie de son ADN.

Dès le 5 Mars, le Maire de Champigny a fait distribuer un tract présentant notre démarche comme inutile et appelait les habitants à se mobiliser en se portant candidats pour essayer de maintenir notre quartier dans sa situation actuelle.

Le 15 avril, le nouveau maire de Champigny a organisé au cœur du quartier, une réunion publique au cours de laquelle il a demandé explicitement aux habitants de refuser le rattachement à Joinville et la réunification du quartier de Polangis.

Rappelons que dans ces 2 cas la campagne électorale n’était officiellement pas ouverte.

Maintenant c’est un courrier du Président du Conseil Départemental qui vante les mérites des futurs projets de Champigny et qui conclut par cette phrase: « Rester à Champigny, c’est aussi mieux profiter de cette nouvelle centralité ». C’est donc de nouveau une intervention du monde politique pour tenter d’empêcher notre succès.

Nos statuts nous interdisent de faire de la politique. Nous n’en ferons donc pas. Nous continuerons à défendre l’intérêt des habitants du quartier avec des arguments qui les concernent et touchent leur vie quotidienne.

Nous avons répété à de nombreuses reprises que notre action n’était en aucun cas tourné contre la ville de Champigny, une des plus importantes du département du Val de Marne et qui a effectivement beaucoup de projets pour ses habitants. Même si cette commune a, à plusieurs reprises, tenté sans succès de bloquer notre démarche devant les tribunaux.

Notre démarche et uniquement concentrée sur le bien vivre des habitants de notre quartier dont la plupart se considèrent plus comme Joinvillais que comme Campinois.

Nous comprenons très bien qu’une commune ne laisse pas partir 1% de ses habitants sans déception et sans regrets. Mais il ne s’agit pas ici de discuter sur la possession ou non d’un territoire, artificiellement tracé, mais du bien être des habitants, de leur bonheur quotidien.

Nous espérons qu’après le résultat de ce scrutin, la commune de Champigny se rendra compte de la détermination des habitants et finalement acceptera cette démarche et ne s’y opposera plus.

Ce sera la preuve de son sens de la gestion politique au sens étymologique du mot: « la bonne gestion des affaires de la cité en ayant pour objectif le bonheur des habitants ».

 

Laisser un commentaire