LOGIQUE!

Dans la logique d’un élu, il est bien compréhensible qu’il ne veuille pas se séparer de potentiels ré-électeurs.
On ne scie pas la branche sur laquelle on est assis. On n’en coupe même pas le moindre rameau.

Notre rameau isolé Polangis ne représente qu’un pour cent de la population campinoise.
C’est donc – à supposer qu’ils veuillent bien s’exprimer –  bien peu d’électeurs potentiels pour chaque liste électorale.
Mais la logique est inflexible. Le conseil municipal de Champigny-sur-Marne s’est donc exprimé contre le rattachement à Joinville-le-Pont de son quartier Polangis.
Nous n’apprécions pas cette logique, mais nous pouvons la comprendre.

Nous remercions néanmoins le maire de Champigny-sur-Marne d’avoir inscrit notre sujet à l’ordre du jour de son conseil municipal de rentrée dès le 26 septembre dernier.
Il a ainsi initié sans retard le processus réglementaire orchestré par le préfet du Val-de-Marne.

C’est dans des délais tout aussi satisfaisants que le conseil municipal de Joinville-le-Pont se prononcera le 16 octobre prochain, puis le conseil départemental lors de sa séance de décembre.
Le processus de demande de rattachement de notre quartier campinois de Polangis à Joinville-le Pont est ainsi désormais bien posé sur les rails en direction du Conseil d’Etat.

Plutôt qu’une logique inflexible, c’est bien plus le bon sens qui anime tous les adhérents de Réunissons Polangis et tous leurs soutiens.
C’est ce que nous avons patiemment exprimé depuis maintenant six ans, du mieux de notre possible de citoyen, dans les règles démocratiques, et sans acrimonie ni référence partisane.

 ———————

Marc Jamet, initiateur et  fondateur de Réunissons Polangis a maintenant finalisé son installation en Bretagne, annoncée le 28 mai dans son dernier message en tant que président.
Et c’est en tant qu’administrateur vigilant qu’il a assisté au récent conseil où le témoin de la présidence de Réunissons Polangis a été passé à René Ragheboom, soutien actif parmi d’autres dès les premières heures de notre association.
La tribune de ce blog lui est ouverte.

 

 

Laisser un commentaire